Les contours de bruit de l'aéroport de Zaventem sont manipulés au détriment des Bruxellois

Les Bruxellois sont en réalité 4 fois plus nombreux dans le contour de bruit Lden 55 dB où ils représentent 78% des survolés et non pas 43% comme modélisé par la KUL.

Les résultats du rapport des contours de bruit de la KUL servent à la Flandre. Or Coeur-Europe constate que les chiffres sont largement manipulés. Grâce à cela, la Flandre évite les améliorations des plans d'action exigés par les directives Européennes.

De toute évidence, la Flandre s’inscrit en marge des obligations européennes qui impose que les décisions soient prises sur base de mesures fiables et impartiales. La Flandre doit revoir son nouveau plan quinquennal pour l'aéroport de Zaventem en fonction des Directives Européennes et de la réalité de la situation sur le terrain, sans chercher à minorer les nuisances subies par Bruxelles. 

Lire tous les détails